Château de Chambéry


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée Franc-Comtoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eldrid
Ambassadrice étrangère
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Arrivée Franc-Comtoise   Jeu 25 Sep 2014 - 18:35

    Tagada tagada tagada. C'est la dernière ligne droite, Eldrid joue des coudes aux côtés de Chépaki pour avoir la première place, le parcours touche à sa fin, les portes du Château de Chambéry sont proches et... Eldrid perd. Encore. Regard noir en direction de Chépaki, elle lui tire la langue puis tente de paraître sérieuse et bieeen comme il faut. Ce n'était pas le moment de faire n'importe quoi !
    Elle descend de sa monture, tout le tralala, on la conduit au vieux pavillon, tralala. Et la voici à l'accueil.


      _ Bonjour ! Je suis Eldrid, nouvelle ambassadrice de Franche-Comté auprès de la Savoie !
      Pouvez-vous... M'annoncer je vous prie ?


    A quelqu'un comme... Son homologue ! Ou... Le cuistot du coin ! C'est que la route, ça donne faim !
Revenir en haut Aller en bas
César Philippe Auguste
Mort
avatar

Nombre de messages : 2817
Localisation : Belley, Savoie.
Date d'inscription : 17/08/2013

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Jeu 25 Sep 2014 - 22:28

Entre Alfred, alias le majordome, grand manitou du backoffice de la chancellerie, à savoir les valets et serviteurs aux petits soins du chancelier, et accessoirement, des autres consuls ou ambassadeurs savoyards, ou ce qu'il en reste.

    « - Vieux Pavillon. Non mais, très honnêtement, Alfred, admettez-le, c'est pathétique comme nom. Que nenni ? Cela fait... vieux. »
    « - Peu glorieux, en effet, baron. En parlant de manque de gloire, vous avez l'ambassadrice de Franche-Comté qui espère être accueillie. »
    « - Hé bien, envoyez un valet la recevoir. »
    « - Vous avez jeté au cachot le dernier qui servait encore la chancellerie. J'ai été obligé d'en emprunter deux à la Hérauderie pour combler le manque. »
    « - Envoyez l'ambassadeur savoisien en Franche-Comté ! »
    « - Il n'y en a point, baron, depuis que vous avez fermé les frontières avec la Franche-Comté et ce malgré qu'elles furent rouvertes par la suite. »
    « - Ah, oui, la belle époque que c'était... Et si nous recommencions pour ne point avoir à l'accueillir ? »
    « - Baron... »
    « - La peste soit de la Franche-Comté et des franc-comtois, Alfred. »

Et du tout-puissant chancelier de Savoie d'agiter pendant quelques instants ses jambes, comme pour les dégourdir, avant de daigner enfin se lever afin de quitter son bureau et aller à l'entrée du Vieux Pavillon. En cours de route, avec Alfred.

    « - Et si on renommait cette aile ? Au lieu du "Vieux Pavillon", renommons-la par l'Aile Leostilla, par exemple. Quelque chose qui a du prestige, du panache, de l'honneur, de la gloire, bref, comme la Savoie pendant la belle époque. »

Léger soupire du serviteur, comme d'habitude, et quelques instants plus tard, arrivée devant ladite ambassadrice du chancelier, seul. Se recoiffe légèrement juste avant, passage de la main dans les cheveux, test de l'haleine, passage rapide de la main sur quelques plis de la tenue du richissime chancelier de Savoie - Louis Vuitton & Prada version Moyen-Age, et tout est prêt.

    « - Excellence. »

Voix monotone, regard glacial. Est-il toujours ainsi ? Oui.

    « - Soyez la bienvenue à l'auguste Château de Chambéry, excellence. Nous sommes César Philippe Auguste di Leostilla, chancelier de Savoye. Pouvons-nous voir avant tout vostre lettre de nomination ? »

Un petit "s'il vous plaît" ? Non ? Non. Et des lèvres de se fermer, avant que le baron ne commette sa première frasque qui aurait probablement été un avertissement du type "sinon, les gardes se chargeront de vous jeter au cachot et nous-même de décider de votre sort ou de vous torturer afin de connaître de plus amples informations sur le pourquoi de cette tentative d'usurpation." Mais non, rien.
Revenir en haut Aller en bas
Eldrid
Ambassadrice étrangère
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Ven 26 Sep 2014 - 9:01


      _Haaaaan ! Que c'est joliiiiiii !


    Voilà, Eldrid venait de se prendre d'amour pour les lieux, fichtre ! C'est que dans des endroits nouveaux, Eldrid ne s'ennuie jaaaamais et fait preuve d'une étrange patience. Pendant que ses prunelles bleu sombre glissent sur les tableaux et les tapisseries, une en particulier attire son regard. Vloum, déplacement du Pinson de Franche-Comté jusqu'à cette dernière. Coup d’œil à droite, coup d'oeil à gauche. Index qui se glisse sur le rebord de la tapisserie tant aimé.

      _ Ah mais c'est pas doux...


    Partagé entre regret d'avoir brisé cette idée du merveilleux en y avançant l'index et la joie de la découverte... D'autre chose qu'elle aurait pu imaginer, nous pouvons nous avancer en disant que la tapisserie & Eldrid... C'état un peu un coup d'un soir. Maiiis soit ! On ne va pas reprocher cela à la pucelle. Certaine de ne pas avoir été prise sur le fait, voilà qu'elle chantonne comme à son habitude, à croire qu'elle a prit discrètement ses aises. Sauf que là... « Excellence. » Elle réagit pas vraiment la môme. C'est que c'est nouveau tout ça. « Soyez la bienvenue... ». Aaaaah ! Mais on me paaaarle ! Vloum, report total d'attention sur l'homme élégant qui lui faisait face, large sourire franc -on ne refait pas une Eldrid hein- Elle s'incline alors dans une respectueuse révérence à l'encontre du Chancelier.

      _ Bonjour Excellence ! La lettre ? Oui oui, bien sur!


    Pourquoi avait-il dit nous sommes ? Était-ce parce qu'il présentait en même temps son valet ? Alalala, la criiiiise ce nounoiement ! La jouvencelle fouille, farfouille dans sa sacoche. Manquerait plus qu'elle ai fait ce chemin sans sa lettre, la TUILE ! C'était un coup à finir dans les geôles ça ! Tu parles de relations diplomatiques ! Elle cherche, sourire gêné à l'encontre du Chancelier et...

      _ Trouvé ! Elle est là, elle et là, enfin, je l'ai trouvé...


    Petit raclement de gorge et la voici qui tend The Lettre.


Citation :
Je soussigné Néodyme Denfert, Chancelier de Franche Comté,

Certifie que Damoiselle Eldrid est actuellement détachée au Duché de Savoie par la présente et ce jusqu'à nouvel ordre de ma part.

Fait à Dole le 25 septembre 1462,


Revenir en haut Aller en bas
César Philippe Auguste
Mort
avatar

Nombre de messages : 2817
Localisation : Belley, Savoie.
Date d'inscription : 17/08/2013

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Sam 27 Sep 2014 - 19:20

Le vice-duc n'avait de cesse de dévisager la franc-comtoise, gardant un regard glacial et nulle expression faciale lorsque celle-ci semblait être en difficulté. Son sourire ne l'interpella guère, et il se contenta de légèrement hausser le torse avant de le baisser quelques instants plus tard, vraisemblablement pour lâcher un fin soupir nasal. Non, aucune émotion de la part de l'homme. Les émeraudes - à défaut d'être diamants - du chancelier de Savoie se détournèrent alors du visage de la jeune ambassadrice vers le parchemin qu'elle tendait. Son regard balaya plusieurs fois la missive, bien qu'elle fut d'une taille dérisoire, et le baron arqua alors d'un sourcil au bout de la quatre ou cinquième lecture, avant de redresser ses yeux - froids - en direction de ceux de son interlocutrice, et de rétorquer, d'une voix monotone.

    « - A ne poinct douter que vostre chancelier ne maîtrise guère l'art de l'esthétique quant aux annonces, lesquelles sont fort dégarnies d'ailleurs. En sus, nous noterons une approximation de langage fort dommageable avec l'emploi du verbe "détacher", qui pourrait estre que trop mal interprété par certains, d'autant plus avec la fin de la phrase. »

D'un geste rapide de la main droite, il tendit alors la "patente", enfin, le torchon qui vraisemblablement faisait office de tel pour la chancellerie franc-comtoise, vers l'ambassadrice.

    « - Vous conviendrez, excellence, qu'écrire "et ce jusqu'à nouvel ordre" après l'emploi du verbe détacher qui, dans sa prime acception, signifie "défaire, relâcher quelque chose ou quelqu'un" ; cela prête à confusion. Or, en diplomatie de pareilles approximations de langage pourraient conduire à des quiproquos dangereux, s'il advenait que ceux-ci se réitéraient dans d'autres annonces de plus grande importance de la part de son excellence Néodyme Denfert. »

Les lèvres du chancelier se refermèrent presque aussitôt. L'homme, qui était assurément adepte des frasques en tout genre et en tout lieu, probablement son côté provocateur en plus du "bling-bling" - sa tenue confirmait celui-ci -, pesait chacun de ses mots et prenait garde à ceux qu'il allait prononcer. A l'heure actuelle, il ne pouvait se permettre de nouvelles tensions avec la Franche-Comté, et en dire plus aurait pu estre fort mal perçu de la part des autorités franc-comtoises, qui n'estimaient alors déjà que très peu le baron de Châteauneuf-la-Vieille, pour, quelques mois auparavant, avoir été l'auteur, le compositeur et l'acteur de probablement l'un des plus grands coups diplomatiques de cette décennie, bien qu'il ne réussit guère à le mener à son terme, changement de Duc oblige. Ses émeraudes étaient toujours portés vers l'ambassadrice.
Revenir en haut Aller en bas
Eldrid
Ambassadrice étrangère
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Dim 28 Sep 2014 - 19:35

    Il était stoïc, froid, mais Eldrid en fit peu de cas. Nombreux étaient les personnes peu avenantes comme le Chancelier de Savoie. Et alors ? Ce n'était pas pour cela que ces personnes ne savaient point faire preuve de grandeur ! Alors elle écoute, un peu intimidée certes, voir terriblement. Mais elle tente de ne point perdre contenance. Critiques de son Chancelier, Eldrid ne bouge pas, seul son éternel sourire trône sur ses lèvres.

      _ Certes. Mais là est présent l'essentiel.


    C'était tout oui, Eldrid n'était qu'amouuuur, pas question pour elle de s'attarder sur ce genre de sujet. Surtout qu'en relisant la patente, elle avait finalement un peu l'impression d'être un produit dérivé prêté à la Savoie. Mais c'est pas graaaaaaave ! On va faire aaavec!

      _ J'aurai quelques questions si vous me le permettez, où puis-je consulter la composition de votre conseil Excellence?


    Autant commencer par quelque chose ! Téh!
Revenir en haut Aller en bas
César Philippe Auguste
Mort
avatar

Nombre de messages : 2817
Localisation : Belley, Savoie.
Date d'inscription : 17/08/2013

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Dim 28 Sep 2014 - 19:58

Le sourcil droit du chancelier, qui était alors arqué, revient à sa place d'origine sur le front du Leostilla, pendant que l'autre - le gauche - s'élevait peu à peu, se rapprochant d'une des mèches de l'homme. La raison ? Le sourire de l'ambassadrice, toujours et encore présent, depuis le début, comme si elle ne comprenait guère qu'il lui était des plus inutiles dans cette conversation.

    « - Vos lèvres, excellence, ne vous serviront à rien si vous ne les utilisez qu'à sourire. En diplomatie, vous auriez dû l'apprendre par vostre chancelier, théoriquement, les lèvres servent à exprimer des mots. Votre sourire, à rien, sinon à trahir une certaine inexpérience en la matière, peut-estre parce qu'il s'agit de vostre première fois, n'est-ce-pas ? Il aurait été préférable pour cette mesme "première fois" que de choisir une autre chancellerie, excellence. »

Et à son tour, le sourcil gauche vint se remettre à sa place naturelle. César, lui, était un produit authentique de Savoie, appellation d'origine contrôlée et sans colorant ni conservateur, dix-sept ans d'âge alors que son goût lui en donnait le double, au moins.

    « - Converser de tout cela à l'intérieur de vostre bureau serait, excellence, probablement mieux. Sauf si vous escomptez représenter la Franche-Comté debout, à la porte d'entrée, c'est vostre choix ; mais cela ne fera jamais grandir vostre province. »
Revenir en haut Aller en bas
Eldrid
Ambassadrice étrangère
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Dim 28 Sep 2014 - 20:15

    Oui, sourire est mal vu. Souvent, les gens préfèrent tirer la gueule. Mais soit, Eldrid, elle, elle sourit. Qu'on attribue cela à de la niaiserie, à du manquement de respect, au fond, ce n'était qu'une interprétation. Toujours aussi souriante, elle avait aussi appris à mesurer ses mots.

      _ Soit Excellence. Si vous préférez vous entretenir avec une personne plus compétente, je me ferai une grande joie d'en informer mon Chancelier.


    Elle était pas là pour faire la guéguerre, et elle avait assez de sang-froid et de respect pour ne pas se sentir visée à la moindre attaque.

      _ Si ce n'est point le cas, je me ferai alors un plaisir de travailler avec mon homologue et vous même. Si l'on me montre mon bureau, bien évidemment.


    Allez mon vieux ! On se met au boulot ou j'rentre à la maison?
Revenir en haut Aller en bas
César Philippe Auguste
Mort
avatar

Nombre de messages : 2817
Localisation : Belley, Savoie.
Date d'inscription : 17/08/2013

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Dim 28 Sep 2014 - 20:30

    « - Oh, vous savez... »

Quoi donc ? Quoi ? Quoi, QUOI ? Mais quoi ? Aucune idée. Les lèvres du baron se refermèrent, auto-procédure de sécurité anti-frasque pouvant créer de nouvelles tensions entre la Savoie et la Franche-Comté. Keep calm and carry on.

    « - Alfred vous y mènera. Nous vous rejoindrons après, il nous reste une affaire à traiter avant, le temps que vous preniez vos aises. Excellence. »

Et les talons du chancelier se retournèrent, avant de raisonner de moins en moins fort au fur et à mesure que la silhouette du baron diminuait, et que l'homme avançait dans les dédales du Vieux Pavillon pour rejoindre son bureau.

Code:
Merci de signaler si jamais vous ne pouviez accéder au lien, il est possible que vous ayez des problèmes d'accès à cause des groupes.
Revenir en haut Aller en bas
Eldrid
Ambassadrice étrangère
avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   Dim 28 Sep 2014 - 21:30

      _ Soit, merci Excellence.


    Toum toum toum, elle suit donc les pas dudit Alfred.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée Franc-Comtoise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée Franc-Comtoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur
» arrivée 2éme enfant?
» Le "trousseau" idéal pour préparer l’arrivée de bébé
» Arrivée d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Chambéry :: Vieux Pavillon - Chancellerie :: Accueil :: Grand salon de réception-
Sauter vers: