Château de Chambéry


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entrée de trois illustres Savoyards.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Leg_DiCesarini

avatar

Nombre de messages : 2809
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Dim 20 Mar 2011 - 23:33

Leg venait juste de se rassoir auprès de sa mère , quand il vit surgir comme par miracle , sa très discrète cousine Eleanor . Il fut particulièrement heureux de la voir . Elle se dirigea vers lui et sa mère après avoir salué moult personne de l'assistance. Il reçut avec un plaisir non dissimulé le gros poutou qu'elle déposa sur sa joue . puis toujours aussi lègère et discrète, elle vint se mettre a coté de son cher et tendre promis , l'Oncle Chiwi
Revenir en haut Aller en bas
Liloudu33
Duchesse
avatar

Nombre de messages : 5918
Localisation : Le plus souvent entre la Tarentaise, Yenne et maintenant Annecy
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Lun 21 Mar 2011 - 0:47

Lilou était ravie de cet hommage. La famille Montmayeur n'était malheureusement plus nombreuses. Mais les DiCesarini, sa famille par alliance, commençait à arriver pour Leg, et elle en était ravie.

Chiwi, qu'elle connaissait peu mais apprécié énormément et sa promise, Eleanore, a qui elle rendit son baiser.


Merci d'être là pour Leg.

Elle sourit et attendit la suite de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Fenthick
Mort
avatar

Nombre de messages : 6246
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Mar 22 Mar 2011 - 14:16

Fenthick eut, entre chacun des proches des familles des trois illustres, le plaisir de voir entrer sa femme. Il eut pour elle, un large sourire, et l'invita à s'avancer à ses côtés, juste un peu en retrait, comme le voulait la bienséance.
Il lui chuchota deux ou trois compliments, dans l'oreille, qui la firent rosir, puis, observant qu'un véritable petit attroupement s'était créé pour cette cérémonie, il jugea que tous devaient être arrivés, et il se racla la gorge, avant de commencer.


Nous sommes ici, aujourd'hui, pour célébrer l'entrée de trois Illustres savoyards, Leg l'Ancien DiCesarini, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord et Général, de Tarentaise.
Beaucoup de nos contemporains ont vu leur enfance bercée par l'un ou plusieurs de ces trois noms. Moi même, j'ai pu souvent entendre leur exemple cité, ou leurs haut-faits présentés. Et que ce soit par leurs fervents sympathisants, ou par leurs plus farouches réfractaires, ces trois Savoyards ont toujours su imposer le respect à leur entourage.

Je ne suis probablement pas le mieux placé, pour parler de ces trois hommes, et vous, proches chanceux de ces personnes, saurez trouver les mots justes.
Je laisse la parole à celui qui le souhaite, et, afin de rendre hommage à ces glorieux, je ploie le genou devant l'exemple du passé.



Pose un genou devant les cercueils et baisse la tête, finalement, se relève et fait signe à un petit page de faire ouvrir les tombeaux, dans la crypte.

Revenir en haut Aller en bas
Liloudu33
Duchesse
avatar

Nombre de messages : 5918
Localisation : Le plus souvent entre la Tarentaise, Yenne et maintenant Annecy
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Ven 25 Mar 2011 - 23:31

Lilou s’avançât à l'invitation du Duc de Savoie pour parler devant l'Assemblée.

Bonjour à tous,

Nous ne sommes pas là pour être triste, mais pour rendre hommage à ces illustres personnages.
Je n'ai connu que deux d'entres eux personnellement,
Et un en particulier.

Celui ci était mon père,

Un homme politique,
Un savoyard,
Un homme,
Un amant,
Un père,
Et un grand père.

Beaucoup d'entres vous connaissez l'homme politique, souvent duc de Savoie, à la tête de certains partis, ayant fait son devoir, ayant fait des choix, parfois bons d'autres moins, mais toujours en les assumant.

Certains connaissez le Savoyard, fier de ses origines, fier de sa terre, toujours prêt à la défendre, et à monter aux créneaux pour que ce petit Duché plein de force ait tout d'un grand.

Peu ont connu l'homme, censé, fiable, bougon, entêté, courtois la plupart du temps, aimant partager sa boisson préférée dans nos tavernes, bavarder avec ses amis, qu'il comptait sur les doigts de sa seule main, qui trouvaient encore le moyen de trahir cette confiance,

Une femme a connu l'amant, LadyCokine, le faisant, comment disait elle déjà, baisser les armes. Ils se sont aimés et j'espère s'aime encore,

Une seule a connu le père, et cela en fait toute ma fierté, je pourrais vous en parler plus longuement dans un autre lieu, mais ici, je me contenterai de dire qu'il a été ma force, ma fierté, et malgré le fait que je sois bâtarde, puisque le mariage n'entrait pas dans les principes de mes parents, j'ai été aimé bien plus que d'autres enfants légitimes, il m'a appris à garder la tête haute, à me rendre utile, à être moi même en toutes circonstances, à garder mon libre arbitre, à défendre les causes en lesquelles je croyais,

Il n'a pas eu la chance de connaitre ses petits enfants comme je l'aurai, et comme il aurait, je suis sure, voulu les connaitre, mais il restera à jamais dans leurs coeurs, dans leurs esprits et leur sang.

C'est un honneur pour moi de compter dans ma famille un homme comme General, je protégerai à jamais sa mémoire, ses intérêts, son souvenir,

Qu'il repose en paix pour l'éternité et plus encore dans ce lieu qu'il a permis de construire,

Aurevoir.


Elle passa sa main sur le cercueil, eut un sourire et revint à sa place. Laissant la place à son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Leg_DiCesarini

avatar

Nombre de messages : 2809
Localisation : partout et nul part
Date d'inscription : 20/11/2010

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Dim 27 Mar 2011 - 18:33

Leg Dicésarini se leva ....il ne connaissait point ses deux grand pères, et ne savait que dire .....alors il avait farfouillé dans la bibliothèque deu Domaine , et avait trouvé .....

ce qu'avait dit le Chevalier Sabotin , Grand Maistre de l'OCF et cousin du vénérable , lors des funérailles d'icelui , a Rome :

Leg le Jeune toussa , déroula le parchemin .


" Je ne vous lirai pas tout , mais les extraits les plus significatifs que dit mon cousin Sabotin de la Marche DiCésarini, lors des funéraille de mon grandpère Leg l'Ancien :


Citation :
En présence de cette vie éteinte à laquelle se rattachent tant de souvenirs.

En face de la dépouille mortelle de ce Sage, qui pendant de longues années a, comme tenu en ses mains la destinée d’une région. Devant cette figure inanimée qu'environne encore je ne sais quel rayonnement surnaturel

Au milieu de votre assistance nombreuse et émue…

Je suis tout tenté de croire qu’il me sera sans doute difficile de trouver les bons mots tant les uns les jugeront excessifs et d’autres insuffisants. Mais puisque nos prédécesseurs ont jugé excellente cette coutume, je vais, moi aussi, m'y soumettre et tâcher de satisfaire de mon mieux au sentiment de chacun de vous.

Cet homme, que j’ai toujours connu avec sa légendaire chevelure grisonnante avait reçu de Dieu cette grâce, cette puissance d'action, une force d'un ordre supérieur, qui le rendit capable des entreprises les plus diverses et les plus difficiles, un destin hors du commun.


Cette merveilleuse puissance que révéla en lui l'influence qu'il ne cessa d'exercer sur les hommes et sur les événements de son époque, il l'a conservée jusqu'au fond de sa retraite solitaire en sa demeure des Dombes où il s’est éteint et où la famille a souhaité l’enterrer..

-Mais je ne dois pas oublier de rappeler que Leg était un Sage. Il a connu cette sagesse qui l’a gouverné toute sa vie.

Rappelez vous ce regard doux et pénétrant, son attitude simple et modeste, ce caractère aimable, affectueux et bienveillant. Toute cette physionomie empreinte de bonté et d'énergie, et cette rare facilité à accueillir indistinctement les grands comme les humbles, avec une patience qui ne connaissait point de lassitude.

La puissance intérieure qui, en lui, mettait tout en mouvement, s'alimentait à des sources supérieures, aux sources pures de la foi, aux
sources de cette foi divine qui fait le juste et l'homme de Dieu.

C’est grâce à cette foi inébranlable qu’il défiait toutes les épreuves, affrontait toutes les difficultés, se jouait des impossibilités humaines et demeurait ferme dans ses projets, parfois seul contre tous, pourvu qu'il sût que Dieu était avec lui.

Nous pouvons remarquer dans sa conduite ces trois caractères de la véritable sagesse :

- il a vécu aussi modeste que grand
- dans ses importantes fonctions qu’il paraisse comme Prime Chancelier Impérial ou Chevalier sénateur, son seul souci était de servir l’intérêt général
- dans une heureuse vieillesse, conservant le précieux dépôt de son autorité, il a vu disparaître les honneurs sans qu’il lui en ait coûté un seul soupir

Lors d’un discours qu’il avait tenu le 27 décembre 1455, à l’Ordre des Chevaliers francs, il avait confié ses principes de vie en concluant en ces termes :
Citation :
...Je finirai sur mes propres principes de vie que je vous dévoile ici :

Je m'applique jour et nuit à l'écoute, la réflexion et la méditation.
Je m'applique à maîtriser mes émotions envers mes proches comme envers mes ennemis.
Je m'applique à fuir les lieux nuisibles et les émotions négatives afin de développer en moi une conduite vertueuse.
Je m'applique à aimer mes frères et mes sœurs plus que moi-même, à ne voir que les qualités des autres, même de ceux qui ne voient que mes défauts.
Je m'applique à ne jamais nuire à autrui, même au péril de ma vie.
Je m'applique à louer celui qui me révèle mes défauts.
Je m'applique à pratiquer la générosité sans attendre de retour.
Je m'applique à m'exercer à la patience.
Je m'applique à développer l'enthousiasme et la persévérance.
Je m'applique à éviter toute parole blessante et déplaisante.
Je m'applique à observer constamment mes défauts et à m'en défaire.
Soyez fier, soyez brave, mais avant tout soyez bon, tolérant, conciliant, soyez amour
La perfection n'est pas de ce monde, mais le Chevalier s'engage à en faire sa quête, se servant de son courage comme monture et de sa volonté comme bouclier. "

Leg reprit sa respiration , et vint se rassoir a coté de sa mère ....
Revenir en haut Aller en bas
Chiwi
Baron
Baron
avatar

Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   Mar 29 Mar 2011 - 22:32

Bien que peu habituer à prendre la parole, Chiwi se leva et entrepris quelques mots.

Avant de connaître le Duc de Bresse , j’ai eu la chance de connaître l’homme qu’il était! Il était de ceux qui ne plie jamais… qui se battent pour leurs idées et leur foi! Si le monde devais se souvenir d’un homme pour moi sa serais sans nulle doute lui! Fier , fort, protecteur , avec un sens de l’honneur que peu peuvent se vanté de posséder! Je parle là de valeur et d’acte qu’aucun Titre légitimes ou volé ne saurais égalé! Il est sans doute le père dont j’avais besoin... Il est parti pendant l’un de mes voyages.. Seul… Oublier de tous… Je le regretterais toujours!

Et en ce qui concerne le Duc de Bresse, nulle besoin d’en parler! Personne en Savoie n’ignore ce que cet homme nous a légué!

Puisse tu , reposer en paix … mon ami… La Vie n’a plus le même goût sans toi et notre Niac!

A ce nom , une douleur empli sont cœur et le jeune baron revint près de sa femme non sans mal! Gardant la même prestance habituel, il cachait sa souffrance aussi bien qu’il le pouvait!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée de trois illustres Savoyards.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée de trois illustres Savoyards.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Entrée de trois illustres Savoyards.
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?
» que faire avec des sardines à l'huile d'olive ?
» Soupe aux trois légumineuses -Louise
» Se bricoler un composteur avec trois fois rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Château de Chambéry :: La Porterie - (Accueil) :: Le Panthéon Savoyard :: Accueil du Panthéon-
Sauter vers: